Le tournoi des Cinq Couronnes

Journal de bord - 4 septembre 2015

La route vers Valrouge se fit sans encombre. Le groupe, quelques heures avant leur départ, profita de ce moment pour y acheter les provisions pour le voyage. Bien que le village ne soit qu’à quelques heures de marche, il fallait mieux se préparer d’avance.

Sur place, les aventuriers purent découvrir le saccage que les skaven avait causé sur leur passage: les bâtiments étaient dans un piteux état, et tous les citoyens semblait avoir fui ce lieu maudit… ou pire. L’équipe décida de se séparer en petit groupe, pour couvrir le terrain.

Zakhar trouva de l’équipement semblant appartenir aux hommes-rats. Les traces de sang, et les couleurs des uniformes ne correspondant pas à ceux de la garde mirent la puce à l’oreille de l’elfe.

De son côté, Loki profita du sérieux de la situation pour faire une blague à son équipe. Qui à dit qu’avoir la corde au cou par le roi de Féérune n’était pas une bonne raison pour faire des blagues, ruiner la mission et se retrouver 6 pieds sous terre? Personne, évidemment. L’elfe noir usa de sa magie d’illusion pour émettre un cri au-delà des champs de blé. L’équipe se regroupa, puis prirent la direction d’une vieille grange, au loin, vers la direction des cris.

Arrivé sur les lieux, tous était calme. Trop calme. Zakhar décida de passer par le toit, tandis que Grashnorr prit l’option la plus simple: celle vers la porte. Cette dernière éclata dans un fracas assourdissant, mais de l’autre côté, il n’y avait personne. Grashnorr prit l’initiative de foncer dans les tas de foin. Probablement que son esprit simplet pensa y trouver l’origine des cris.

Soudain, un groupe d’homme-rats sautèrent sur les aventuriers. Le combat fut difficile: l’ennemi avait l’avantage du poison. Le combat fut bref, et malheureusement, tous les rats purent s’enfuir hors de la grange, en direction de la foret. Le groupe prirent la course à leurs recherche, laissant Phelaia derrière, gravement blessé.

Cette dernière se déplaça péniblement vers le moulin, où elle put se reposer en toute “sécurité”, si on considère la venue d’un barbare demi-dragon avec du poil qui détruit tout, “sécuritaire”. Pendant ce temps, le reste du groupe poursuivirent encore l’ennemi, qui s’était caché dans un buisson. Une flèche lui parcourait le torse, probablement celle de Zakhar. Les héros profitèrent de l’incapacité du skavens pour l’interroger, mais le monstre avait la langue dans sa poche. Il garda son secret dans sa tombe.

De retour à Valrouge, le groupe refouillèrent de nouveau la cache des skavens, et purent y trouver une cassette dissimulé sous le plancher. Ils y trouvèrent quelques pièces et une note au nom de Goboch “Le destructeur”. Il semble que ce vieil orque soit encore à la recherche d’artefact pour sa collection, mais dans quel but? Il faudra en avertir le Roi de Féerune. L’avenir du royaume est peut-être en danger…

Comments

Icework

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.