Le tournoi des Cinq Couronnes

Journal de bord - 6 juillet 2015

Le groupe de mercenaires reprirent la route, sous les indications de Mordecai Anuminas, dans les profondeurs du Bois du Silence. La lumière ce fit de plus en plus rare, à l’exception des torches portés par les aventuriers.

C’est en s’aventurant davantage dans la forêt que des toiles d’araignées purent être aperçus sur les arbres; les bosquets. Bosquets énormes, soit-dit en passant. Comme si la forêt aurait agrandit, ou qu’il aurait rétrécit. Dans la noirceur, des cliquetis s’entendait dans toute les directions. Au loin, une doline, nid de nombreux œufs d’araignées géantes. Leurs mères les protègent, au péril de leur vie. Ce qu’elles ont faite…

Phelaia découvrit, sous l’une des œuf, une sortie de tunnel s’enfonçant dans les profondeurs de la terre. N’ayant nulle part d’autre où aller, le groupe prit cette direction.

Ce fut après plusieurs minutes de marche, plus un embranchement, que les mercenaires tombèrent sur le village de Internee Resell, paisible bourgade en bordure de la montagne. Le groupe décide de s’y reposer pour la nuit.

Le lendemain, Caus Lacan semble réaliser que quelque chose de louche plane sur le village de Internee Resell. À l’aide de ses pouvoirs divins, il tente de détecter la magie des environs. Malheur! Ces yeux brûlent de par l’excès de magie de la zone. Un hospitalier vient à leur rescousse, mais Grashnorr et Phelaia décide de prendre la route, laissant leurs amis avec ce parfait inconnu. C’est en sentant une supercherie que Caus interrogea l’hospitalier. Avant d’en avouer d’avantage, l’homme disparu, soulevant l’illusion du village de Internee Resell.

Le sympathique village laissa place à une atmosphère cauchemardesque: des maisons ravagées, des lambeaux humains couvraient les murs des maisons, des hommes et des femmes composèrent la face, et l’intérieur, des montagnes, et une rivière de sang chaud coulait à proximité du village. Était-ce encore une illusion? Était-ce cela, l’illusion?

Le groupe ce rapprocha de plus en plus de la lanterne. Au loin, ils pouvaient apercevoir sa lueur, chaleureuse et invitante. Sans perdre une seconde, le groupe se rua vers sa lumière, laissant au loin Grashnorr, de glace.

Plusieurs se bousculèrent pour atteindre la lanterne, mais Phelaia fut la plus rapide. Enragée, elle obligea ses “alliés” de reculer, ou les conséquences seraient désastreuse. Ainsi, elle dut avouer son pacte avec un certain Orcus, un démon extrêmement puissant. Mordecai, hors de lui, tira une flèche vers Phelaia, qui répliqua par l’un de sort, qui fit tombé l’elfe au sol.

Avec un allié en moins, Grashnorr s’approcha du groupe, essayant tant bien que mal de suspendre la discorde. À ce moment précis, un homme passa sa main derrière le Drakéide, qui tomba au sol, inerte. C’était l’hospitalier de Internee Resell, mieux connu sous le nom de La Bête. Elle proposa un marché à Phelaia et Caus: mettre l’âme de Grashnorr dans la lanterne, ou il sera sécurité tant et aussi longtemps que la lanterne restera allumé.

L’obsession de La Bête trahit ses intentions et ses motivations: Pourquoi voulait-elle à tous pris gardé la lanterne allumé, ce n’est pas comme si elle vivait à l’intérieur. Mais peut-être que..? Phelaia souffla sur la flamme de la lanterne, et plongea la forêt dans la…

Noirceur.

Comments

Icework

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.