Le tournoi des Cinq Couronnes

Journal de bord - 8 mai 2015

La querelle entre les habitants d’ Emura et de Bartur ne faisait que commencer… La dispute entre Espoir et “Le prince” Kisarkai Vallée D’argent faisait encore rage, et ce depuis des années…

Les mercenaires décidèrent de demander à Espoir sa vision des choses sur la “guéguerre” entre les Emuriens et les Barturiens. La tieffeline leur dit qu’elle ne voulait pas être concerné par ces disputes, mais la guerre arriverait probablement dans les jours à venir. Elle demande aux mercenaires d’aller voir le prince et lui demandé sa version des faits.

Le prince, lui, ne croyait pas aux compétences d’Espoir comme leader des Emuriens. Il préférait plutôt un duel, entre lui et Espoir, pour définir le leader du village. Espoir étant incapable de ce battre, laissa sa place à Phelaia, en qui elle avait confiance. Le prince, lui, préféra rembourrer la bourse Loki, et l’engagé comme champion.

Loki passa le reste de la journée à saboter la victoire de Phelaia, mais il en fut incapable: la forte perception de la tieffeline trahit les intentions de l’elfe noir. C’était gênant…

Le lendemain, vers l’après-midi, le duel prit place entre Loki et Phelaia. Malheureusement, cette dernière perdit très rapidement la bataille. La magie de Loki était plus puissante que la sienne. Espoir n’en croyais pas ses yeux: le prince avait abandonner son propre défi, en causant un déshonneur dans la famille Vallée D’argent.

En rencontrant le prince, ce dernier ne semblait pas déçu de cette décision. Il démarra ainsi une guerre civile à l’intérieur des murs d’Emura. Elle dura toute la journée, jusqu’à ce que Grashnorr, après avoir terrassé la moitié des forces de Kisarkai. Ce dernier s’enfuit, lâchement, pour ne pas revenir le jour suivant. Personne ne savait où il était parti.

Il ne restait plus qu’à brûler la tente du prince, et finir officiellement la guerre d’Emura. Seulement, Espoir retrouva le paquet de carte de la famille Vallée D’argent dans la tente, et l’offra à Loki. Si le “prince” avait fait confiance à l’elfe auparavant, il méritait bien ce cadeaux de sa part

Alors que les cendres s’ensevelit sur le sol, un cri strident perça la nuit: un créature mystique, doté de puissantes ailes et un d’énorme carrure: un dragon, serait-se possible?

C’était belle et bien une journée qui allait rentrer dans l’histoire d’Emura!

Comments

Icework

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.