Le tournoi des Cinq Couronnes

Journal de bord - 28 août 2015

Le compagnie se réveilla en plein milieu du Bois du Silence. Enfin, le nom n’avait plus vraiment raison d’être: les chants des oiseaux, ainsi que le claquement des branches, avaient repris place dans la forêt. Nos héros, fatigués par leur bataille contre La Bête, reprenait peu à peu le poil de cette dernière. À l’exception de Grashnorr, qui était passé à un cheveux du sommeil éternelle…

Mordecai Anuminas prit connaissance des détails de l’affrontement aux autres membres du groupe. Pendant ce temps, Loki de la maison Rin’eni prit la peine de ramasser la rouge lanterne du monstre. Elle serait peut-être utile aux dans les temps à venir. Le groupe décida tous de même de reprendre la route. Ils étaient tous fatigué, le soleil ce couchait bientôt, et une bonne nuit de sommeil leur ferait le plus grand bien.

Le groupe se dirigea donc vers Flourisall, grande capitale de Féérune. Si on pouvait dormir comme un bourgeois, c’était bien ici. Après un accueil assez chaleureux et sans encombre, la compagnie en profita pour refaire le plein de provision et réparer leur équipement. Puis, ils prirent chambre dans une auberge, et se reposèrent pour la nuit.

Malheureusement, tout n’était pas aussi simple, et la guerre faisait toujours rage à Féerune. On pouvait y sentir jusqu’à la grande capitale. Une attaque nocturne prit place en plein milieu de la ville. Nos héros sortirent rapidement de leur chambre, à l’exception de Loki, qui profita du chaos pour refaire ses poches. Au milieu de la route principale ce tenait Korgak “Le Brise Crâne”, anciennement rencontré par le groupe lors de la bataille de Bartur. Évidemment, il est ici pour reprendre sa revanche, mais particulièrement sur Mordecai, pour réparer l’affront de son œil brisé.

Grashnorr, toujours prêt à en découdre, prendra la plupart de coups, avec Caus Lacan pour le maintenir en vie le plus possible. Malheureusement, le corps du Drakéide ne pouvant pas supporter toute ses blessures, s’affaire au seul. Heureusement, Phelaia réussi à tuer l’orque, et repoussé l’assaut. Grashnorr aura goûter à nouveau la mort de très peu. Le groupe pouvait enfin dormir en paix.

Ou ce qu’il croyait. Très tôt au dit matin, un groupe de garde entrèrent dans l’auberge pour y kidnapper Loki. Il semble qui ait travailler pour les Skaven durant l’attaque, et sera puni par une sentence de mort. Nos héros, voulant à tous prit sauver le compagnon, se dirige vers la place publique, en essayant d’éviter le massacre.

À la potence se situe déjà deux hommes-rats, ajouté à cela l’elfe noir. Le Roi de Féerune entre en scène, plaidant les accusations du pauvre Loki. Caus cherche à prouver son innocence, mais même si ses arguments sont très bon, le passé criminel de l’elfe s’écrit sur plusieurs pages. Mais le roi est compatissant: il offre le pardon à Loki si ce dernier, ainsi que ses amis, se débarrasse des envahisseurs Skaven à Valrouge et ses environs. Nos héros accepte, laissant ainsi à leur ami quelques jours de plus à vivre.

Décidément, tous va de mal en pire, mais les aventuriers ne sont pas à la fin de leur soucis…

Comments

Icework

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.